Les signes et les fausses causes de la maladie

La dermite séborrhéique est apparue à la fin du 19ème siècle au moment où la fumée de tabac a commencé par envahir les lieux publics. La DS est une maladie du 20ème siècle et malheureusement aussi de ce début de 21ème siècle.

Les soit-disants causes émises depuis son apparition en 1887 ne tiennent pas scientifiquement, en voici la démonstration:

Les fausses causes

Ÿ  La séborrhée: la théorie de la soi-disant hyperproduction de sébum à l’origine de la DS ne tient plus suite à une étude anglaise démontrant un taux de séborrhée identique chez les patients avec DS ou sans DS:

Burton JL, Pye RJ. Seborrhea is not a feature of seborrheic dermatitis. British Medical Journal, 1983, 286 : 1169-1170

 

Le champignon Pityrosporum:

Le succinate de lithium (Lithioderm) n’a aucune activité contre Pityrosporum tout en bloquant la DS donc on peut conclure facilement que Pityrosporum n’est qu’un saprophyte de la peau sans influence sur l’origine de la DS:

Boyle J, Burton JL, Faergemann J.Use of topical lithium succinate for seborrhoeic dermatitis. Br Med Journal, 1986, 292, 28.

 

Le kétoconazole (Ketoderm) , molécule anti-fongique a également des propriétés anti-allergiques marquées ce qui laisse supposer une cause allergique de la DS:

 J.R. Beetens, W. Loots, Y. Somers, M.C. Coene and F. de Clerck. Ketoconazole inhibits the biosynthesis of leukotrienes in vitro and in vivo. Biochemical Pharmacology, 1986, 35, 883-891.Boyle J, Burton JL, Faergemann J.Use of topical lithium succinate for seborrhoeic dermatitis. Br Med Journal, 1986, 292, 28.

La vraie cause, une réaction allergique:

La présence d’histamine au niveau de la peau prouve bien la nature allergique de la dermite séborrhéique:

Kerr K, Schwartz JR, Filloon T, Fielo A, Wehmeyer K, Szepietowski JC, Mills KJ. Scalp Stratum Corneum Histamine Levels : Novel Sampling Method Reveals Association with Itch Resolution in Dandruff/Seborrhoeic Dermatitis Treatment. Acta Derm Venereol. 2011 Feb 21.

confirmant mes travaux originaux publiés dès l’année 1978:

B.J.L. Sudan : Contribution à l’étude du rôle allergénique de la fumée de tabac. Le tabac : un allergène, la nicotine : un haptène, Allergie et Immunologie, 1978, 10, 36-54.

B.J.L. Sudan and J. Sainte-Laudy : Nicotine and Immunology in « Drugs of Abuse and Immune Functions », pages 113-123, 1990, Ed. R.R. Watson, CRC Press, Boca Raton, USA.